Souvenirs d'espace

Rencontres, conférences avec des astronautes et personnalités du spatial. Livres, et collection autour de l'exploration spatiale
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Apollo, soit-disant, n'a servi à rien pour la science...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Apollo, soit-disant, n'a servi à rien pour la science...   Mer 24 Oct - 14:06

40 ans après, des analyses de roches ramenées par les équipages Apollo fournissent une preuve irréfutable.
La Lune est bien née d'une collision apocalyptique avec la Terre.
Les scientifiques cherchaient cette preuve depuis que les missions Apollo ont rapporté des échantillons (en gros 380 kilos) dans les années 1970.
C'est le français Frédéric Moynier, de l'Université Washington à Saint-Louis (USA) et son équipe qui sont les premiers à avoir déterminé cette preuve désormais indiscutable.

Non, bien sûr ! Apollo n'a servi à rien..........
Une grosse pierre, c'est le cas de le dire, dans le jardin des idiots dénigreurs d'Apollo ! Wink

http://www.lapresse.ca/sciences/201210/17/01-4584301-la-lune-est-bien-nee-dune-collision-avec-la-terre.php

... et d'autres liens qui en parlent.
Revenir en haut Aller en bas
Spacemen1969
Admin
avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 47
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Apollo, soit-disant, n'a servi à rien pour la science...   Mer 24 Oct - 14:29

Je me permets d'être un peu plus mesuré dans la preuve irréfutable Wink Dirons nous que ces résultats vont dans le sens de la théorie de l'impact... Wink

Tout est dit dans l'article, dans le premier paragraphe
''La Lune est bien née voici très longtemps d'une collision apocalyptique avec la Terre et, selon une étude publiée mercredi, la preuve confirmant cette théorie tient en peu de chose: un léger excès de «zinc lourd» découvert dans des roches lunaires''.

''Tout semble donc indiquer que les conditions qui prévalaient au moment de la formation de la Lune ont provoqué une volatilité et un fractionnement très supérieur à ceux de la Terre ou de Mars.

Et l'explication la plus simple et la plus pausible à un tel résultat est la fusion à grande échelle provoquée par un impact géant, selon les auteurs
''.

Maintenant, et là, je suis d'accord, sans mesure Wink , sans que sans les échantillons lunaires rapportés par le Programme Apollo, une telle analyse eut été impossible.

40 ans après la dernière mission Apollo, on continue d'étudier les roches lunaires, et on a pas encore fini de révéler tous les secrets.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souvenirsdespace.lebonforum.com
 
Apollo, soit-disant, n'a servi à rien pour la science...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Servir, sans demander rien pour soi !
» Verset du 24 Septembre/ « ..."N'emportez rien pour la route..."Lc 9, 1-6
» Tout un monde pour rien
» Rien que pour aujourd'hui; Ste Thérèse de Lisieux..
» les soit disant "causes des flp"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Souvenirs d'espace :: Histoire Spatiale :: Histoire du programme spatial américain-
Sauter vers: